Accueil / Article / Les différents genres et catégories du manga !

Les différents genres et catégories du manga !

Okay okay okay !

Salut !

C’est luluganu !

 

Donc aujourd’hui un p’tit article ! Qui parle, qui parle…? Eh bien… des différents types de mangas héhé. Vu que j’ai vu dans la chatbox qu’il y en avait qui savaient pas trop les différences, j’espère éclaircir tout ça avec cet article.

Pour ça on aura des invités (et oui on est dans un show télé) ! Mais pour ceux qui ont la flemme de tout lire, je fais un petit résumé à la fin.

 

Bon alors on va commencer par les spéciaux (pas envie de m’attarder dessus et y’a pas beaucoup de choses à dire).

Du coup on commence par ce qui vous plaît le plus : le hentai ! Arrêtez de faire semblant je sais que c’est ce que vous préférez. Bon bah ça pas grand-chose à dire… c’est… du sexe. Mais avec parfois des… tentacules !

 

Après y’a les types spéciaux alors :

Yaoi c’est l’amour entre deux hommes puis y’a le shotacon c’est du yaoi avec des jeunes (-18), interdit dans certains pays car considéré comme de la pornographie infantile. Et ensuite, il y a le Shônen-ai qui est du yaoi mais sans scènes explicites

Pour les filles c’est pareil, y’a le yuri, le lolicon (lol et con ?) et le shôjo-ai.

 

Bon voilà, maintenant passons aux trois types principaux, à savoir le shônen (ou shounen), le seinen et le shôjo (le shônen est le plus complet, vu que c’est le plus connu il y a plus d’info).

 

Pour ça nous allons laisser la place à nos trois invités : luluganuu pour le shônen, luluganuuuuuuuuuuuuuuuuuu pour le seinen (18 u c’est pas pour rien) et lulugannette pour le shôjo.

Bon bah du coup je laisse ma place bye.

 

Hey… yo !

 

Ici luluganuu !

 

Du coup c’est parti pour le shônen ! Du coup, shônen ça veut dire adolescent en japonais. C’est un genre qui s’adresse principalement à un public de jeunes adolescent masculins. Attention, ce n’est pas réservé aux adolescents, donc les adolescentes ou même les plus âgés pas de problème vous pouvez appréciez ! C’est le genre le plus populaire, il plaît énormément.

Prenons One piece par exemple, c’est le manga le plus lu et c’est… un shônen (et je dirais même un nekketsu mais on verra ça après) ! Et ce n’est pas le seul, on peut en citer bien d’autres, Dragon Ball, Naruto, Fairy Tail, Nanatsu No Taizai (ou The Seven Deadly Sins) mais eux-aussi sont des nekketsu… Si vous en voulez qui ne sont pas nekketsu il y en a plein aussi : Assassination Classroom, Shogugeki No Soma, les mangas de sport en général, et pleins d’autres.

Alors ce qu’on trouve dans un shônen : de l’action bien sûr (sans ça bonjour l’ennui !), de l’humour, des boobs et après y’en a ptêt plus mais c’est pas trop important.

 

 

Si on prend plus en détails, l’action, bon on sait tous qu’une bonne baston ça plaît (voir le gentil tataner un méchant c’est marrant),

mais l’action ne se manifeste pas seulement avec des bastons, ça peut être un match (mangas de sport), un combat de cuisine (shogukeki no soma), ou je sais pas, un contrôle de fin de semestre (Assassination Classroom).

Donc ensuite, l’humour, c’est avant tout un manga pour jeunes ados, et qu’est-ce qui leur plaît aux jeunes ados (à part la baston) ? Oui, les boobs… Mais… après ! Eh oui vous n’avez pas trouvé (ou ptêt je sais pas vous êtes pas là) ! Les jeunes aiment les blagues. Du coup on en met à la pelle. Mais c’est bien parce que ça permet d’alléger l’histoire, lui rendre un côté plus « enfantin », et ça permet de combler les creux. Si on prend One Piece par exemple, il y a beaucoup de scènes où les personnages voyagent, sur le bateau, et il ne se passe pas grand-chose. C’est le moment de faire une scène drôle, où le lecteur peut rire et, franchement, je trouve que c’est ça qui fait la différence entre un « bon » et un « mauvais » shônen.

(dsl pour la qualité pourrie si vous voulez la référence c’est One Piece volume 17 pages 199/200)

Bon on finit par les boobs. Y’a pas trente-six mille explications, en tant que jeunes ado pré-pubère, vous aimez les boobs ! Donc voilà on en met. C’est par pour rien que dans One Piece les poitrines sont démesurées (c’est d’ailleurs marrant le contraste entre celles qui ont des formes énormes et les « planches »).
vs

J’ai parlé de nekketsu plus tôt, donc pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, c’est un genre de shônen. Les shônen les plus connus sont des nekketsu (comme vous avez pu le constater). Donc nekketsu veut dire sang chaud. Les mangas appartenant à cette catégorie suivent des critères spécifiques :

Le héros est un jeune garçon, orphelin ou vivant séparé de ses parents.

Le héros à un rêve, ou une quête à réaliser.

Il est doté de capacités hors-normes, parfois des pouvoirs magiques !

Le héros est honnête et innocent, souvent naïf.

Avec ses amis rencontrés durant son aventure, il lutte contre le mal.

Ses premiers adversaires deviennent généralement ses plus fidèles compagnons.

Ils prennent part à un tournoi ou un truc du genre (les tournois c’est b1).

Lorsqu’il va mourir ou perdre, le héros se relève, encore plus fort, grâce à sa volonté ou son « envie brûlante de gagner » (de là que vient nekketsu).

Il y a généralement une ellipse à un moment de l’aventure.

 

De ce nekketsu est né un genre récent (ça c’est mon avis personnel c’est pas vérifié) qui ne respecte parfois pas certaines règles et qui met en place un héros qui se réincarne (dans le même monde ou un autre → Douluo Dalu) ou bien l’histoire se passe dans un jeu vidéo (SAO mais dans SAO y’a pas de pouvoirs), y’a qu’a voir les mangas traduit par la monster no scantrad, les 3/4 sont comme ça.

 

Il y a aussi le genre « pantsu », qui vient de « pants » → culotte, du coup c’est un mec (souvent un peu faiblard) entouré de filles qui ont pour hobby de montrer leur culotte et qui finissent par tomber amoureuses de lui. Après comme j’ai appris le genre en faisant cet article j’en sais pas trop dessus. Je pense que c’est un peu comme du shôjo sauf que c’est moins « innocent », sachant que les filles s’exhibent et font tout pour attirer l’attention du mec, il est question de sentiments, mais de manière moins poussée que dans les shôjos.

 

Bah voilà c’est tout pour les shônen même si ça fait quand même beaucoup.

 

Je passe la main à lulugannette pour le shôjo.

 

Salut les loulous !

Je vais vous expliquer le shôjo !

Le shôjo veut dire jeune fille ou petite fille en japonais.

Donc en opposition avec le shônen, c’est un manga qui, à la base, s’adresse aux filles.

 

Le shôjo c’est quoi ? C’est un genre qui aborde pleins de sujets tels que le sport, l’école, la musique etc… et un point récurrent c’est que y’a toujours des histoires d’amour. Un peu d’eau de rose ça fait pas de mal. Et aussi dans les shôjos il y a des codes graphiques spécifiques : les détails du corps sont un peu mis de côté au profit des détails du visage. Les yeux sont mis en avant, surtout ceux des filles, dans certains leur taille est même démesurée. Les shôjos privilégient les sentiments plutôt que l’action.

 

 

Comme on peut le voir ici le visage du garçon est à peu près normal alors que pour celui de la fille les yeux occupent une grande partie du visage. Dans les deux cas ils sont travaillés, les traits sont fins et délicats.

Dans les shôjos, comme dans les shônens, il y a deux genres principaux, les magical shôjos et les shôjos dit romance.

 

Les magical shôjos sont un peu des shônens pour fille, à savoir que c’est des filles en mini-jupe qui combattent le mal délaissant leur année scolaire. Au final elles triomphent du mal mais ne réussissent pas leur année, les pauvres même pas de récompense.

 

Le shôjo romance est sans doute plus connu et quand on parle de shôjo on pense directement à lui. L’histoire se situe bien souvent à l’école, eh oui c’est à la fois un bon endroit pour faire des rencontres et un endroit qui parle à tout le monde. Donc, l’histoire met souvent en place une jeune fille ou un jeune garçon, à qui il arrive tout un tas d’histoire dans son école et au final il ou elle trouve l’âme sœur et sort avec. Attention parce que même si ça se passe à l’école, les événements qui surviennent dans les shôjos n’arrivent bien souvent pas dans la vraie vie, une fille super mignonne qui vient vous voir pour être votre amie et qui au final tombe amoureuse de vous alors que vous n’avez rien de spécial… on va dire que c’est rare.

 

Du coup c’est à peu près tout pour les shôjos, passons maintenant aux seinens.

 

Alors seinen (manga pour jeune homme) vise les jeunes hommes (15 à 30 ans). Ça ressemble un peu au shônen, mais en moins enfantin. L’univers est souvent plus sombre, les personnages plus réalistes et complexes et les dessins souvent adaptés en conséquence. Il arrive fréquemment que des personnages meurent contrairement aux shônens, où, les seuls personnages (importants bien sûr) qui meurent ont une belle mort et il y en a vraiment peu qui meurent (One Piece → Ace et Barbe Blanche). Dans les Seinen le scénario est en général plus travaillé, ce n’est pas un personnage qui part à l’aventure ou l’évolution d’une équipe. Le Seinen nous plonge vraiment dans le scénario (par exemple SnK les dessins sont moches mais l’histoire est tellement bien que ça compense).

Il y a aussi les Seijin qui sont pour les +18 mais c’est presque comme les seinen.

Le genre opposé est le Josei qui est l’équivalent du Seinen mais pour les filles. C’est un peu comme pour le Seinen, un Shôjo plus « sérieux »

 

Ensuite vient le Kodomo qui est le manga pour enfant. C’est un peu comme un shônen sauf que l’histoire est encore moins importante et le héros est encore plus « innocent ». Perso je dirais qu’il est un peu débile.

 

Bah voilà l’article touche à sa fin, voilà un petit résumé.

 

– Shônen : manga pour ado (mec), il y a : du combat, de l’humour et des boobs, le scénario est un peu toujours le même (surtout pour les nekketsu) mais après c’est les événements qui les différencient.

– Shôjo : manga pour ado (fille), les sentiments priment, c’est des histoires d’amour.

– Seinen : manga pour mec (15-30 ans) : le scénario est le plus important, univers plus réaliste donc bien souvent plus sombre (la réalité est souvent moins belle que l’imaginaire), les personnages sont plus travaillés (plus « réels »).

-Josei : manga pour fille (15-30 ans) : un shôjo plus réaliste, moins « beau » (pareil que pour les Seinens).

-Kodomo : manga pour enfants (filles et garçons) : pas violent, le héros est un peu bête (trop innocent) et pour nous (personne plus agées) ça manque un peu d’action.

 

Donc voilà je vous donne mon avis et des exemples de chaque type pour finir cette article.

 

Du coup perso y’a que les kodomos que j’aime pas trop, après tant que le manga est bon le style m’importe peu.

 

Si vous voulez de bons mangas je vous en donne :

 

Shônen : tous les connus (One piece, Naruto, Nanatsu no Taizai, HxH… cherchez vous-même les connus vous trouverez sans problème). Après perso je vous conseille Douluo Dalu, Tales Of Demons And Gods, Assassination Classroom et GTO. Bon après je vais pas faire une liste complète ça prendrait trop de temps mais vous pouvez toujours me demander à l’occasion (si jamais vous voulez on peut ptêt faire un channel discord exprès pour ça).

 

Shôjo : perso j’en ai pas trop lu/regardé du coup je peux pas bien vous conseiller (d’ailleurs si vous avez des bons shôjos dites-le moi svp) mais j’ai fini clannad et franchement c’était super et là je commence Golden Time qui est super (à ce qui paraît), j’ai vu que le début et en effet c’est vraiment cool. Après y’a Absolute Duo mais je pense que c’est plutôt un shônen pantsu.

 

Seinen : Akame Ga kill, Code Geass, Shingeki No Kyoujin, High School of the Dead, Tenkuu Shinpan (Sky High Survival)…

 

Kodomo : j’en lis pas trop mais je sais qu’y a pokemon. Sinon j’ai bien aimé Mär (je crois que c’est un kodomo mais c’est ptêt un shônen).

 

Après les autres catégories j’en ai pas de bons… (ptet j’en ai déjà lu mais j’en sais trop rien).

PS : pour ceux que ça intéresse, manga c’est pour le Japon, manhwa pour la Corée et manhua pour la Chine. Vous avez ptêt déjà entendu ces termes, maintenant vous savez ce que c’est. Par contre y’a que les japonais qui lisent de droite à gauche.

 

About Luluganu

Aime les cookies, les shôjos, la viande, la musique

Vérifiez également

Judge – Mange Ton Manga #10

Pour le plaisir on parle d’un classique « Judge » ! Uun épisode test avec une écriture …

13 commentaires

  1. Merci j’ai bien aimé 🙂

  2. merci , je connaissais pas tout les styles de yaoi 😉

  3. Merci pour les mangas conseillés, c’est parfois énervant de chercher soit même. J’ai une assez longue liste de manga que j’ai lu et que j’aime bien (ノ^_^)ノ :

    Parasite (++/Seinen), Half&Half (++/Josei), Red sprite(+/Shonen),
    Fullmetal Alchemist (+/Shonen), Neon Genesis Evangelion (+/Seinen), Prunus Girl (++/Josei), +Anima (+/Shonen), Tokage No Ou (++/Seinen), Dragon Head (++/Seinen),
    La loi d’Ueki (+/Shonen), Aiyoku No Eustia (+/Seinen), Ane Naru Mono (+/Shonen),
    Elfen Leid (+/Seinen), My Mysterious Girlfriend X (+/Shojo), Broken Blade (++/Seinen),
    My Hero Academia (++/Shonen?), Re:monster (++/Shonen), Platinum End (++/Shonen?),
    Ajin (++/Seinen), World Trigger (++/Shonen?), Le héros au bouclier (+/Shonen),
    Darwin’s Game (++/Shonen?),
    From Common Job Class to the Strongest in the World (++/Shonen),
    Death Marching To The Parallel World Rhapsody (+/Shonen),
    It can’t be helped that I’m curious about Nekota (+/Shojo),
    Is it wrong that I want to meet you in a dungeon (++/Shonen), Super Secret (++/Seinen),
    The Legendary Moonlight Sculptor (++/Shonen), Dimension W (++/Shonen?)

    Désolé, trop d’info à la fois nuit à l’information mais j’espère que ça sera utile à au moins une personne (。•̀ᴗ-)✧ Je les ai découvert soit dans mon CDI, soit à la fnac, soit sur Japscan (me lynchez pas svp).

    • Is it wrong that I want to meet you in a dungeon peut aussi ếtre appelé
      Dungeon ni Deai wo Motomeru no wa Machigatte Iru Darou ka (DanMachi – Familia Myth) sur mangapedia

    • Merci pour les mangas (même si j’en ai lu la plupart et que les autres sont dans ma liste à lire). Si t’en cherches d’autres n’hésite pas à passer sur le discord de la team 🙂

  4. En shojo, je peux te conseiller, a romantic love story, cat street, ao haru ride, nishiki-kun, masamune-kun no revenge est un genre particulier, après inséparables, le fil rouge, hiyokoi, et là j’en ai plus trop en tête j’en ai lu beaucoup plus mais je m’en souviens pas

  5. LDK aussi est un bon shojo :p

  6. Perso, en shojo que j’ai beaucoup apprécié, il y a angel sanctuary et comte Caïn

  7. J’ai remarquer une enoooorme faite a shokugeki no soma 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *